Éditions Alto

Feuilleter en ligne
  • Mars 2012
  • 168 pages
  • 20,95 $ (Papier)
    ISBN : 978-2-923550-99-2
  • 9,99 $ (ePub)
    ISBN : 978-2-89694-023-3
  • 9,99 $ (PDF)
    ISBN : 978-2-89694-064-6
Acheter en ligne

Le Christ obèse

Larry TREMBLAY

Edgar est un trentenaire timide et asocial qui a toujours vécu dans l’ombre de sa mère, décédée depuis peu. Une nuit, dans un cimetière, il assiste à la violente agression d’une jeune femme que quatre cavaliers de l’Apocalypse laissent à demi morte. Edgar décide de recueillir chez lui la victime inconsciente. Il en fait le serment : il sera son sauveur.

Mais que sait véritablement le jeune homme, hanté par le souvenir de sa mère, de la personne qu’il a recueillie ? De son identité, de son passé ? Au fil des jours, une étrange relation fusionnelle s’installe entre les deux êtres, pour le meilleur et pour le pire.

Servi par une écriture nerveuse et teintée d’une singulière humanité, Le Christ obèse est un roman implacable sur les racines du Mal et de la Bonté. Une œuvre forte signée par l’un de nos dramaturges les plus étonnants, qui déploie ici une redoutable maîtrise des mécanismes du suspense.


Prix littéraire du Salon du livre du Saguenay

Finaliste - Prix littéraire des collégiens

Première sélection - Prix des libraires du Québec

Finaliste - Prix des lecteurs émergents de l'Abitibi-Témiscamingue


Quelques échos :

« Un huis clos aux accents «hitchcokiens», voilà ce que propose Larry Tremblay dans son nouveau roman. Le Christ obèse, dans lequel un homme solitaire s’improvise le sauveur d’une victime qui n’en est pas une. Troublant. [...] Larry Tremblay maintient le suspense jusqu’à la fin.  »
Chantal Guy, La Presse

« Tout dégénère, comme dans un bon vieux thriller. [...] L’écriture est nerveuse. Et néanmoins appliquée. Mystère, montée dramatique, spirale de la violence: tout est là. On baigne dans un climat trouble qui va de Charybde en Scylla. Et qui finit par nous habiter complètement. »
Danielle Laurin, Le Devoir

« D’une densité rare, ce roman confirme que, peu importe le genre qu’il pratique, Larry Tremblay excelle toujours à fouiller le tréfonds de la psyché humaine avec une implacable acuité. »
Stanley Péan, Le libraire

« Ce livre cinématographique à la mécanique implacable est digne d’un suspense hitchcockien.  »
Éric Moreault, Le Soleil

« 3 étoiles : une pour l'univers hitchcockien, une pour la mise en scène des personnages et une pour avoir modernisé le suspens.  »
Lucie-Claire Boutoille, CodeCulture.tv

« Ce court roman, véritable thriller, tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page. [...] Brillamment écrit, son livre au rythme enlevant offre une expérience aussi intelligente que divertissante. »
François Bernier, Etremag.com

« Habilement mené comme une intrigue psychologique fascinante. C’est intelligemment douloureux. »
Claudia Larochelle, 98,5 FM

« Un roman qui accroche le lecteur. […] Écrit avec une ingéniosité particulière, on a l’impression que cette aventure a été pondue d’un seul souffle, bien que l’on constate que chaque mot est choisi, pesé. »
La Bouquineuse boulimique

« C’est un roman au style kafkaïen qui tient le lecteur en haleine. »
Yves Gauthier, Info-culture.biz

« Larry Tremblay nous montre son talent de romancier avec ce roman intelligent, intemporel, qui dérange. »
Bryan St-Louis, Épilogue

« Aussi bien le dire tout de suite, Larry Tremblay se présente ici comme le Poe québécois et ce, de plusieurs façons : la maîtrise du suspense, le récit policier, la présence du doute quant au fantastique, présence de l’insolite, récit à la première personne, identification à sa victime, l’idée de la vie après la mort et j’en passe.  »
Gabriel-Hugo Thomassin
, CafeBlogue.com

« Larry Tremblay vient de concocter le plus beau thriller psycho-religieux qui soit.  »
Paul-André Proulx, Libris québécis

« J'en suis encore étourdi. Extrêmement dur et perturbant. Un véritable électrochoc. Un roman particulièrement questionnant.  »
Yvon Paré, Le Progrès-Dimanche

« Rythmée cette histoire? Tant et si bien qu’on a l’impression de tourner les pages à la vitesse grand V, de faire corps avec cet incroyable récit. »
Le Canada Français